La Grande course des universits French Edition

Soyez en tte de la comptition mondiale mais coordonnez-vous
lchelon territorial ! Telle est linjonction contradictoire adresse aux
universits franaises depuis les deux grandes rformes du systme
denseignement suprieur et de recherche inities en 2000.
Dun ct, ltat organise une comptition gnralise entre enseignants-
chercheurs et entre universits. Les fi nancements sur projet
de la recherche, la publicisation des valuations et leur utilisation pour
allouer les budgets la performance, comme les trs slectifs appels
projets qui se sont succd sans relche depuis le Grand Emprunt de
Nicolas Sarkozy, ont accru les carts entre tablissements et fait voler en
clat le principe sur lequel reposait jusqualors, en thorie, le systme
franais : des universits quivalentes sur lensemble du territoire.
De lautre, un remodelage du paysage universitaire est loeuvre. Il
impose que les grandes coles, les organismes de recherche et les
universits dune mme rgion coordonnent leurs actions dans le but
de rationaliser les cots et de grimper dans les classements mondiaux.
De nouvelles structures sont ainsi cres marche force, sans quil
soit possible de savoir si ces changements majeurs atteindront leurs
objectifs et assureront un avenir radieux lenseignement suprieur
franais.
Mitterrand il y a trente ans. Sans doute conviendrait-il
dajouter mais sest-on donn les moyens dapprendre ?
Car faute davoir suffi samment investi dans une valuation
vritablement scientifi que de nos politiques de lemploi,
notre connaissance sur les causes du chmage et sur
notre capacit le rsoudre na gure progress.
Certains programmes de formation, de subventions
lemploi et daccompagnement mis en place dans
les pays dvelopps ont pourtant pu tre valus
mticuleusement. La faiblesse de leurs impacts dmontre
que lon ne saurait prtendre radiquer le chmage par
linvestissement dans tel ou tel type daction.
Mais ces programmes peuvent tre amliors et nous
aider venir bout du chmage. Cela passe par une
analyse minutieuse des besoins et des comportements
ainsi que par un recours plus large des valuations
rigoureuses. Finalement, nest-ce pas notre impatience
tester des actions sans nous donner le temps dtudier
leurs effets qui nous a pigs dans le chmage durable ?

Helpful?
La Grande course des universits French Edition
Stats Overview
5.0 (1 Rate)
5
100%
rates
4
0%
rates
3
0%
rates
2
0%
rates
1
0%
rates
Add Your Rate:
Reviews (1):
La Grande course des universits French Edition
3 years ago

https://www.amazon.co.uk/Grande-course-universit%C3%A9s-French-ebook/dp/B06XDSGWQ7?SubscriptionId=AKIAJOF43QDA3QLOVLJQ&tag=wwwcamratecom-21&linkCode=xm2&camp=2025&creative=165953&creativeASIN=B06XDSGWQ7 Soyez en tte de la comptition mondiale mais coordonnez-vous
lchelon territorial ! Telle est linjonction contradictoire adresse aux
universits franaises depuis les deux grandes rformes du systme
denseignement suprieur et de recherche inities en 2000.
Dun ct, ltat organise une comptition gnralise entre enseignants-
chercheurs et entre universits. Les fi nancements sur projet
de la recherche, la publicisation des valuations et leur utilisation pour
allouer les budgets la performance, comme les trs slectifs appels
projets qui se sont succd sans relche depuis le Grand Emprunt de
Nicolas Sarkozy, ont accru les carts entre tablissements et fait voler en
clat le principe sur lequel reposait jusqualors, en thorie, le systme
franais : des universits quivalentes sur lensemble du territoire.
De lautre, un remodelage du paysage universitaire est loeuvre. Il
impose que les grandes coles, les organismes de recherche et les
universits dune mme rgion coordonnent leurs actions dans le but
de rationaliser les cots et de grimper dans les classements mondiaux.
De nouvelles structures sont ainsi cres marche force, sans quil
soit possible de savoir si ces changements majeurs atteindront leurs
objectifs et assureront un avenir radieux lenseignement suprieur
franais.
Mitterrand il y a trente ans. Sans doute conviendrait-il
dajouter mais sest-on donn les moyens dapprendre ?
Car faute davoir suffi samment investi dans une valuation
vritablement scientifi que de nos politiques de lemploi,
notre connaissance sur les causes du chmage et sur
notre capacit le rsoudre na gure progress.
Certains programmes de formation, de subventions
lemploi et daccompagnement mis en place dans
les pays dvelopps ont pourtant pu tre valus
mticuleusement. La faiblesse de leurs impacts dmontre
que lon ne saurait prtendre radiquer le chmage par
linvestissement dans tel ou tel type daction.
Mais ces programmes peuvent tre amliors et nous
aider venir bout du chmage. Cela passe par une
analyse minutieuse des besoins et des comportements
ainsi que par un recours plus large des valuations
rigoureuses. Finalement, nest-ce pas notre impatience
tester des actions sans nous donner le temps dtudier
leurs effets qui nous a pigs dans le chmage durable ?

Reply‚óŹ
Helpful?
User Image